La Guerre des Meutes

Forum RPG basé sur La Guerre des Clans, de Erin Hunter.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une partie de chasse virant au cauchemar... Alors que d'habitude, le cauchemar c'est moi... C'est moi qui hante les rêves, en principe... Mais là, ce n'est pas un Rêve... [PV Étoile Sauvage]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Démon Sanguinaire
Administratrice Sadique et Lieutenant de la Meute Forestière.
Administratrice Sadique et Lieutenant de la Meute Forestière.
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 21
Localisation : Sous ton lit. Viens seulement te coucher que je puisse t'égorger !

Vie du Loup
Vitesse:
75/200  (75/200)
Agilité:
125/200  (125/200)
Force:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Une partie de chasse virant au cauchemar... Alors que d'habitude, le cauchemar c'est moi... C'est moi qui hante les rêves, en principe... Mais là, ce n'est pas un Rêve... [PV Étoile Sauvage]   Ven 31 Mai - 17:16



Ce matin-là, je me réveillais très tôt. Oui, presque avant l'aube. Mais lorsque je sortis de la Tanière des Guerriers, je remarquais une très légère lueur à l'est. Signe que le soleil serait levé dans environ une heure et des poussières. Je baillais, signe que je m'ennuyais ferme. Oh non, tu ne croyais quand même pas que j'étais fatigué, toi là, le petit louveteau ? Moi fatigué ? Jamais ! Et pourtant, aujourd'hui, on me prouverait presque le contraire. Mais pour le moment, je l'ignorais. J'étirais mes puissant muscles, les tendant presque jusqu'au maximum. Puis je fis une rapide toilette sur mon rocher favori, le seul que personne n'osait approcher de trop près. Un rocher que j'avais signé de mes griffes, lors de mes crises de rage. Oui, cela m'arrivait, mais rarement, et tout le monde à ce jour l'ignorait.
Je finis ma toilette, mon pelage d'ébène luisant sous les dernières Étoiles disparaissant lentement dans le ciel. Je lançais un regard ensanglanté au jeune louveteau qui était déjà réveillé, et il poussa un était cri horrifié en retournant dans la pouponnière. Un sourire sadique étira mes babines pendant que je me rendais vers la réserve de gibier. Gisaient-là les derniers restes d'un élan. Je me mis à grignoter un des os, distraitement. Je n'avais guère faim, car j'avais un étrange sentiment au creux de l'estomac. Pourquoi, je ne le savais pas, mais je n'y fis guère attention. Même sans avoir beaucoup mangé, j'étais en pleine possession de mes moyens, et prêt à affronter tout obstacle se dressant sur mon passage. Et pourtant, une fois encore on me prouverait le contraire, même si je l'ignorais toujours. Je sortis du camp d'un démarche tranquille ; je n'avais pas à m'inquiéter des patrouilles puisque je les préparais toujours la veille au soir.
Cette journée me semblait promettre ennui et monotonie, alors je décidais d'aller chasser pour maintenir un semblant de bonne humeur. Torturer un chevreuil ou un élan me remonterait un peu le moral, et parviendrait peut-être même à effacer cet étrange sentiment qui me nouait l'estomac depuis mon réveil. Je flairais donc l'air une fois que je fus assez éloigné du camp, le museau pointé vers le couvert des arbres. Mmh... J'avais le choix entre un lièvre, la piste fraîche d'un chevreuil et celle d'un élan et de son petit. Je réfléchis un instant, pesant le pour et le contre. Finalement, je me décidais à suivre la piste du cervidé et de son rejeton, avide de voir la lueur atterrée qui luirait dans les yeux de la mère lorsque je tuerais son petit. Un sourire sadique étira mes lèvres et je me mis à suivre les odeurs des deux animaux. Je les trouvais assez rapidement, paissant dans une clairière. Je frémis d'impatience de plonger mes crocs dans la chair de l'une ou l'autre des bêtes, et je m'approchais sans bruit, cammouflé par l'obscurité encore bien présente et les hautes herbes qui poussaient là. Mais le vent souffla un peu, portant mon odeur vers les deux animaux. La mère leva brusquement la tête, tout les sens en alertes et regarda dans ma direction. J'étais parfaitement immobile, mais un nouveau souffle et l'élan fut certain d'avoir identifié l'odeur. Il brama, et se mît à courire aux côtés de son petit. Je ne mis qu'un millième de seconde à m'élancer, vif et rapide malgré mon ossature imposante. Je le poursuivis, perdant néanmoins du terrain à cause des détours que j'étais oligé de prendre à cause de mes pattes plus courtes que celle des élans. Bien entendu, j'étais un loup, tout de même... Je bondis au dessus des fourrés, sans prendre garde à la frontière que je traversais en trombe. Ce fut alors que je dû m'arrêter net au bord d'un précipice, poussant un petit gémissement de surprise. Les élans avaient disparut depuis quelques secondes, et je me trouvais sur la berge d'un torrent tumultueux. Oh non... J'avais dû dépassé la frontière dans ma course folle... Le soleil se levait à peine. Avec un peu de chance, la patrouille de l'aube serait déjà passée ou passerait suffisamment longtemps après pour que je puisse rejoindre mon territoire. Mais apparemment, mes espoirs furent vains.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile Sauvage
Chef
Chef
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 20/03/2013

Vie du Loup
Vitesse:
120/200  (120/200)
Agilité:
80/200  (80/200)
Force:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Une partie de chasse virant au cauchemar... Alors que d'habitude, le cauchemar c'est moi... C'est moi qui hante les rêves, en principe... Mais là, ce n'est pas un Rêve... [PV Étoile Sauvage]   Sam 29 Juin - 12:18

Étoile Sauvage se leva tôt ce matin-là pour partir en patrouille de chasse. A vrai dire, il était de nature lève-tard et détestait se lever tôt. Mais il fallait bien qu'il le fasse, surtout maintenant qu'il était chef de Clan. Il s'étira de tout son long et quitta son nid de roseaux.
De mauvaise humeur, il appela en traversant le camp quelques guerriers et, sans mot dire, quitta les siens pour aller longer le torrent, les trois autres à sa suite.
En sentant les embruns et le vent lui rafraîchir la truffe, les gros galet humides et froids sous ses pattes, il se détendit. Il était chez lui, ici, et rien ne pourrais le séparer de son torrent adoré. Il longea assez longtemps le torrent, presque jusqu'à la limite de son territoire, au bout d'un moment, il arriva devant une petite cascade. Il mais par dessus tout cet endroit, où, grâce au fait qu'ils remontaient le torrent vers sa source, l'eau y était plus pure, le poisson meilleur et plus musclé. Il repoussa l'idée de fire une petite pose pour boire et manger. Décidément, il était paresseux, ce matin ! Il passa au petit trot, le nez toujours levé, à la recherche d'éventuelles odeurs inconnues.
Et il ne fut pas déçu. Tout d'abord, un fumet de gros gibier lui parvint ux narines, et deux élans, une mère et son petit, sortirent de la forêt sur la rie d'en face. Ils s'arrêtèrent quelques instants, hors d'haleine, puis replongèrent dans les sous-bois. Etoile Sauvage s'apprêtait à le prendre en chasse quand une autre senteur vint à son nez. Une senteur qu'il ne sentait qu'aux Assemblées, normalement.
Et un loup d'un noir d'ébène sorti à sont tour des fourrées. Son regard rouge balaya le torrent et il s'arrêta net. Un intrus ! Poussant un grondement féroce, le chef argenté s'élança vers le loup. Il traversa le torrent en quelques bonds, habitué à se faire tremper la fourrure quand il passait sous la cascade, et se précipita sur l'autre rive vers le l'inconnu, sa patrouille à sa suite. Tous quatre s'arrêtèrent devant le mâle noir, qui portait l'odeur de la Meute Forestière. Retroussant ses babines sur ses crocs, la nuque hérissée, Etoile Sauvage gronda :

- Que fais-tu ici ? Tu essayais de nous voler du gibier ?

____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon Sanguinaire
Administratrice Sadique et Lieutenant de la Meute Forestière.
Administratrice Sadique et Lieutenant de la Meute Forestière.
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 21
Localisation : Sous ton lit. Viens seulement te coucher que je puisse t'égorger !

Vie du Loup
Vitesse:
75/200  (75/200)
Agilité:
125/200  (125/200)
Force:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Une partie de chasse virant au cauchemar... Alors que d'habitude, le cauchemar c'est moi... C'est moi qui hante les rêves, en principe... Mais là, ce n'est pas un Rêve... [PV Étoile Sauvage]   Sam 29 Juin - 12:40



Ce n'était pas mon jour de chance. Un grondement retentit, et je vis arriver Étoile Sauvage et trois Guerriers, fous de rage. Le chef montre ses crocs, le pelage hérissé, tout comme les autres loups. Ils grognent tous, pour ma part je les fixe d'un air de défi. L'Alpha gronda :
- Que fais-tu ici ? Tu essayais de nous voler du gibier ?
Comment allais-je répondre ? Ironie ou arrogance ? Le choix était délicat, mais il se limitait à cela, dans mon état d'esprit. Ce loup ne me ferait pas la moral, meneur ou pas, point final. Je jette un œil derrière les loups, les deux élans disparaissant dans les bois. Je reste calme malgré les grognements menaçants ; il était inutile de me fatiguer à les prévenir de mon attaque éventuelle, non ? De toute manière, ils ne me faisaient pas peur, même s'ils étaient supérieurs en nombre. J'étais un Guerrier aguerris, et la mort ne m'inquiétait pas le moins du monde. J'avais envoyé tellement de loups à sa rencontre, que si un jour c'était moi qui m'en approchais, peut-être me remercierait-elle de faire son travail à sa place ! Finalement j'optais pour m'amuser un peu de la situation, me moquant éperdument de la réaction qu'ils pourraient avoir.
- Oh non, je n'oserais tout de même pas, Étoile Sauvage ! Dis-je d'une voix faussement plaintive et désolée, avant d'enchaîner en baissant légèrement la tête pour étirer les muscles de mes épaules, la voix menaçante comme personne d'autre ne savait le faire : Je venais juste m'amuser un peu avant de répartir en chasse !
Mes crocs se dévoilèrent, retroussant mes babines tremblantes sous la colère, un grognement puissant s'élevant du fin fond de ma gorge. Mes oreilles sont plaquées contre mon crânes, la tête légèrement baissée dans un air plus menaçant encore, tous mes muscles tendus. Je passe ma langue sur mes crocs, vivement, impatient de les plonger dans la chair de ce Chef qui voulait me faire la moral. Quelque chose me disait que ce combat serait sanglant. Ah mais non, suis-je bête ! C'est justement parce je suis dans cet affrontement qu'il allait être sanglant !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile Sauvage
Chef
Chef
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 20/03/2013

Vie du Loup
Vitesse:
120/200  (120/200)
Agilité:
80/200  (80/200)
Force:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Une partie de chasse virant au cauchemar... Alors que d'habitude, le cauchemar c'est moi... C'est moi qui hante les rêves, en principe... Mais là, ce n'est pas un Rêve... [PV Étoile Sauvage]   Mer 31 Juil - 10:02

- Oh non, je n'oserais tout de même pas, Étoile Sauvage !

Étoile Sauvage haussa les épaules. Cette voix plaintive ne semblait pas spécialement crédible la suite lui montra qu'il avait raison. Il se prépara à lancer la réplique cinglante qui lui brulait la langue, mais l'autre ne lui en laissa pas le temps :

Je venais juste m'amuser un peu avant de répartir en chasse !

Déjà il dépassait la frontière, mais en plus il se moquait de lui ! Il s'était souvent demandé pourquoi certains loups s'amusaient à faire ça. Il n'y voyait aucun intérêt, à part s'attirer des ennuis et parfois même se faire ridiculiser devant sa meute. Sans doute ce loup-là , en s'aventurant sur un territoire adverse, pensait avoir une jolie petite aventure qu'il compterait à ses amis, mais pas à son chef. Et ça, Étoile Sauvage ne le supportait pas. Il détestait ceux qui se croyaient malin. Le chef sentit le reste de la patrouille se raidir, ses guerriers avaient eux aussi compris à qui ils avaient affaire. C'en était trop, Étoile Sauvage le regarda dans les yeux, et il répliqua violemment les oreilles en arrières :

- Bon, si tu n'est venu que pour te moquer des autres, soit tu restes ici et tu te laisses emmener sagement, soit tu te casse une bonne fois pour toutes !

Il cherchait la bagarre ? Il l'aurait. Les loups de sa meute, d'un même mouvement, se tapirent au sol. Étoile Sauvage grogna, les crocs découverts. Ce loup, qu'il avait déjà aux Assemblée, semblait être un féroce combattant. Lorsqu'il l'avait vu, Étoile Sauvage s'était aussitôt méfié.

____________________________________________________


Dernière édition par Etoile Sauvage le Dim 18 Aoû - 18:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Démon Sanguinaire
Administratrice Sadique et Lieutenant de la Meute Forestière.
Administratrice Sadique et Lieutenant de la Meute Forestière.
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 21
Localisation : Sous ton lit. Viens seulement te coucher que je puisse t'égorger !

Vie du Loup
Vitesse:
75/200  (75/200)
Agilité:
125/200  (125/200)
Force:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Une partie de chasse virant au cauchemar... Alors que d'habitude, le cauchemar c'est moi... C'est moi qui hante les rêves, en principe... Mais là, ce n'est pas un Rêve... [PV Étoile Sauvage]   Sam 24 Aoû - 7:23



La patrouille se raidit, et je ne pus retenir un sourire de défi arrogant.
- Bon, si tu n'est venu que pour te moquer des autres, soit tu restes ici et tu te laisses emmener sagement, soit tu te casse une bonne fois pour toutes ! Gronda violemment le chef adverse.
Tous les loups se tapirent au sol, prêts à bondire. Le meneur montra les crocs en grognant, mais je n'attendis pas que le ciel me tombe sur la tête pur bondire sans prévenir et l'attaquer de toute ma force, le bousculant violemment de manière à lui faire perdre l'équilibre. Tout en faisant cela, j'étais parvenu à attraper la nuque d'un des loups, que je parvins à plaquer au sol sous la douleur de ma prise. J'esquivais deux autres canidés, lâchant le premier, crocs sanglants découverts de manière plus menaçante que jamais. Ils allaient goûter de mes crocs, ceux-là. Esquivant une attaque, je bondis sur un autre loup et nous roulâmes dans la poussière. Je parvins à l'atteindre à la gorge, et le tuait d'un vif coup de mâchoire interrompant son cri de détresse mêlé de douleur. Et un de moins. Ils n'étaient plus que trois contre moi, les pauvres, je les plaind. Combien de fois avais-je tenu tête à trois Guerriers en même temps ? Autant de fois que ce genre d'affrontement inéquitable s'imposait. Je dévoilais mes crocs sanglants, et l'un de deux Guerriers sembla hésiter à la vue de son camarade de Meute. Tueur un jour, tueur toujours, mon petit ! Contrairement à ce loup-là, les deux autres m'attaquèrent, je les esquivais, mais le troisième qui s'était enfin décidé, m'atteignis violemment à la cuisse, créant une profonde entaille en travers, qui m'arracha un grognement, rien de plus. La douleur était vive, puissante, mais je ne le montrais pas et ripostais violemment, bondissant sur ce Loup. Je le plaquais au sol, le griffant de toutes mes forces, lui créant des entailles encore plus profondes que la mienne. Cela m'étonnerait qu'il survive, bon Guérisseur ou pas... Il allait se vider de son sang et mourir, au plus tard dans deux jours. Je le lâchais pour esquiver l'autre Guerrier, mais l'avantage semblait avoir tourné, un coup de la part d'Étoile Sauvage m'envoya rouler dans la poussière. Je réagis immédiatement, me relevant vivement pour éviter un coup. Je montrais les crocs, menaçant. Réfléchissez un peu, bande d'imbéciles, avant de me tenter de tous vous tuer !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile Sauvage
Chef
Chef
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 20/03/2013

Vie du Loup
Vitesse:
120/200  (120/200)
Agilité:
80/200  (80/200)
Force:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Une partie de chasse virant au cauchemar... Alors que d'habitude, le cauchemar c'est moi... C'est moi qui hante les rêves, en principe... Mais là, ce n'est pas un Rêve... [PV Étoile Sauvage]   Mar 3 Sep - 17:39

La bataille commença avec l'attaque de Démon Sanguinaire. Il bondit sur Étoile Sauvage, les crocs découverts. Surpris, le chef ne put pas esquiver ; et il roula dans la poussière. Lorsqu'il se releva, le meneur vit que son ennemi s'attaquait férocement à ses compagnons. Il en envoya un rouler loin, au bout de quelques temps ; il en pris un par la gorge et le tua. Ce qui mis Étoile Sauvage hors de lui. Se défendre, oui, mais tuer, non. Il s'engagea dans la bataille. Démon était un combattant hors pair, il devait l'admettre. Comme... s'il avait l'habitude d'attaquer des patrouilles entières. Cette idée redoubla la fureur du chef. Alors que le chef tentait un attaque par derrière, l'ennemi griffa l'un des guerriers profondément. Étoile Sauvage savait que, si le combat durait trop longtemps, il se viderai de son sang et mourrait. Ainsi, furieux, il lança la patte, atteignit Démon à la tempe et le fit rouler au sol. Vif comme l'éclair, le loup d'ébène se releva et grogna, montra les crocs.
La regard 'ambre d’Étoile Sauvage se posa sur la cadavre d'un de ses guerriers. Puis sur celui qui ne tarderait pas à mourir, parcourus de spasmes. Ce qu'il ne supporta pas. Sentant une énergie nouvelle monter en lui, il grimpa sur un rocher pour feinter, comme s'il essayait de prendre Démon Sanguinaire par revers, mais, au dernier moment, il fit volte-face en grognant et se jeta, du haut du petit promontoire, sur le loup noir. Ses pattes avant atterrirent violemment sur la tête du canidé, qui roula au sol. En un instant, Étoile Sauvage fut sur lui, une patte avant sur son épaule, l'autre sous sa gorge, le menaçant de ses griffes. Les oreilles en arrière, hors de lui, le chef le frappa sur le côté de la gueule. Il lui grogna :

- Alors, comme ça, ça t'amuses de tuer des guerriers juste pour ton propre bonheur ? Tu es bien égoïste. Il temps, je pense, que tu redescendes sur terre, de voir que tu n'es pas seul au monde. On va t'emmener à notre camp. On y joindra ton chef et on y décidera ce qu'on fera de toi.

Sans le lâcher, Étoile Sauvage demanda à un de ses guerriers de l'aider à surveiller Démon Sanguinaire, il chergea l'autre de prter le corps de l'agonisant. Quoi qu'il arriverait, le loup ennemi serait puni pour ce qu'il avait fait.

____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une partie de chasse virant au cauchemar... Alors que d'habitude, le cauchemar c'est moi... C'est moi qui hante les rêves, en principe... Mais là, ce n'est pas un Rêve... [PV Étoile Sauvage]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une partie de chasse virant au cauchemar... Alors que d'habitude, le cauchemar c'est moi... C'est moi qui hante les rêves, en principe... Mais là, ce n'est pas un Rêve... [PV Étoile Sauvage]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partie de chasse entre amie [ Nuage Argentée ]
» une partie de chasse [PV]
» Partie de chasse entre amis [ PV Nuage Etoilé ]
» Une partie de chasse avant d'aller dormir
» Une bonne partie de chasse... [PV Coeur de Jais]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Meutes :: RPG :: Meute Aquatique :: Territoire :: Le Torrent Agité-
Sauter vers: