La Guerre des Meutes

Forum RPG basé sur La Guerre des Clans, de Erin Hunter.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air.. [PV: Eclair des Glaces]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etoile de Lueurs
Grapheuse Déchaînée de la Saison
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 02/02/2013
Age : 18

Vie du Loup
Vitesse:
145/200  (145/200)
Agilité:
155/200  (155/200)
Force:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air.. [PV: Eclair des Glaces]   Mer 24 Avr - 15:54

Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air..
Avec Eclair des Glaces.

Ah, que ce jour promettait d'être bon avec moi. Il n'y avait aucune raison qu'il ne le fut pas, et cette simple pensée me mettait en joie. Oh, pas des plus profondes, mais une joie suffisante pour que petits malheurs et tracas me semblent insignifiants. Je me levais donc de mon antre endormie, d'ombre et de noirs revêtue, mais que bientôt, le soleil éclairerait, m'appliquais pour ma toilette, que je ne prenais que rarement le temps de faire complètement, et, une fois ceci fait, j'accrochais un petit sourire sur mes babines, et me levais, pour rejoindre les autres.
Je sortais donc de mon antre, le soleil me tomba un moment dans les yeux, puis je me tournais, lui laissant le loisir de réchauffer mon dos, et regardais, satisfaite, la meute qui s'affairait déjà. Ma lieutenante avait surement déjà préparé les patrouilles, puisque des loups partaient et revenaient, et je jetais un coup d'œil au tas de gibier, qui commençais déjà à se remplir, la journée était vraiment belle, comme son temps, aujourd'hui, le temps nous gâtaient ! Un beau et grand soleil se levait sur nos terres, le ciel, bien bleu, s'étalait paisiblement sur l'horizon, et les nuages n'étaient que blancs, et ne s'amassaient pas en troupeaux, mais se promenaient seuls, en solitaires, comme pour nous assurer qu'ils ne complotaient pas contre la chaleur de ce début de saison verte, comme pour exclure des idées de messes-basses d'orages et de pluies. Arrivée au beau milieu du camp déjà actif, je cherchais donc une occupation, mais, rien ne venant, je décidais d'aller me promener en terrains neutres, là-bas, je serais surement au calme, sans trop de bruits, je pourrais m'y reposer et chasser un peu, pour faire passer le temps, au pire, on saurait me trouver..
Sans me presser, je me dirigeais tranquillement vers les terrains neutres, si lentement qu'on aurait put me suivre à la trace sans risquer d'être découvert. Mais qu'importe, de toute façon, qui, en terrains neutres, tenteraient de m'attaquer ? Les terrains neutres appartenant à tous, je ne voyais vraiment pas, et repoussais cette drôle d'idée dans ma tête, me concentrant sur diverses choses et folies que me soufflais mon cerveau, qui, quoique rêveur, devait être vraiment étrange pour imaginer toutes ces choses, mots et phrases, sans oublier les idées plus que farfelus qu'il me soufflait, sans même en rougir, l'étrange tête que j'avais là ! Enfin, arrivée, je regardais sans vraiment savoir quel chemin prendre les différentes issues qui s'offraient à moi. Je pouvais aller au lac, à la chapelle, mais encore au chêne ou au pont. Après quelques instants de réflexion, je préférais aller au Petit Pont, l'endroit était paisible et ensoleillé, et, avec son eau, les élans et lapins venaient souvent s'y désaltérer. L'endroit me semblait de plus parfait par cette belle matinée, je m'y rendais donc, sans accélérer, gardant mon rythme plutôt lent.
Une fois que le pont fut en vue, me spas se firent légèrement plus vifs, et je regardais un instant le paysage, le pont de bois, souvenir des bipèdes, était encore un bon état, les lattes craquaient à peine sous nos pattes, vraiment, il tenait encore la route, l'eau n'était pas très profonde, bien qu'un apprenti eu put s'y noyer, et le courant plutôt doux, ce qui rendait la nage plus facile, bien que nager ne soit pas une des spécialité de ma meute, et que je n'y trouvais pas d'avantages, pas même le poisson, que je ne trouvais pas à mon goût, préférant de loin la viande. Bref, je laissais le vent caresser mon pelage et le soleil me réchauffer, quand j'entendis un bruit, et me retournais, pour voir qui venait là, le vent ne m'amenant que ma propre odeur et celle de ma meute.

____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-laguerre-eh.forumactif.org/
Eclair des Glaces
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 07/04/2013

Vie du Loup
Vitesse:
200/200  (200/200)
Agilité:
200/200  (200/200)
Force:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air.. [PV: Eclair des Glaces]   Mer 1 Mai - 9:04


Tiens, il y a là comme de l'hostilité dans l'air...

Je fut réveillée par l'aube baignant ma fourrure blanche d'une lueur fantomatique. Je me sentais toute équerrée, comme si je revenais d'une longue ballade dans les montagnes, et pourtant, je me réveillais d'une longue nuit de sommeil qui n'avait pas était reposante du tout.

Je me levais, groggy, et fit rapidement ma toilette avant de sortir précipitamment de la tanière des guerriers. J'étais lieutenant, et je devais assumer mes obligations et mes devoirs, c'est-à dire former les patrouilles de chasse et de territoire. Je m'élançais sur une saillie rocheuse, mon coin favori, et , d'un ton professoral, nommait une à une les patrouilles.

Puis je descendit de mon perchoir et sortit du camp de la Meute Floconneuse. Sans savoir pourquoi, l'ambiance qui y régnait commençait à m'étouffer. J'avais terminer d'organiser les patrouilles, fini mes obligations, j'avais bien le droit à un peu de liberté, non ?

C'est sur cet état d'esprit là que je dévalais les montagnes où était perché mon camp. J'avais une envie irrépréssible de m'éloigner de ma Meute, de partir à travers bois, d'enfin m'éloigner. J'arrivais enfin, hors d'haleine, à un Petit Pont de bois enjambant une rivière peu profonde.

Cet endroit m'inspirait de la sérénité et du bien-être. Enfin, je tenais mon occasion de décompresser, seule, loin de ma Meute ! C'est à ce moment que je me rendis compte que je n'était pas seule. L'odeur était celle de la Meute Lunaire. Mon pelage s'ébouriffa, je sortis les crocs. Qui osait donc troubler mon repos ?


[Désolée du retard, j'étais en vacances]


____________________________________________________






Merci Paillou ! Cette signa est divine !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Lueurs
Grapheuse Déchaînée de la Saison
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 02/02/2013
Age : 18

Vie du Loup
Vitesse:
145/200  (145/200)
Agilité:
155/200  (155/200)
Force:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air.. [PV: Eclair des Glaces]   Mar 7 Mai - 12:28

Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air..
Avec Eclair des Glaces.

Mais bientôt, une toute autre odeur que la mienne arriva. Quelqu'un venait d'arriver. Un loup, à l'odeur, et, après avoir ouvert ma gueule doucement, j'avais put savoir que c'était un loup de la meute Floconneuse. Je ne parvenais pas à savoir qui, mais qu'importe. J'allais me détourner du loup quand j'entendis distinctement qu'on sortait les crocs et grognait presque. Vexée, et surtout, en colère, qui osait manquer de respect à un loup qu'il n'avait surement pas reconnu, à peine senti ! Comment osait-on se montrer aussi irresponsable et irrespectueux ?! Devant une chef de meute, en plus ! Car c'était sur, ce n'était ni un chef ni une chef d'aucune des meutes qui vivaient dans la forêt. C'était quelqu'un d'autre. Voulant des explications sur un tel comportement, et même pas forcément d'excuses, je m'aventurais vers la source du bruit, doucement, en prenant tout mon temps, pas besoin de me faire repérer ou de me dépêcher, je ne suis pas pressée de voir ce loup ! Ma colère, loin d'être un feu ardent, n'était qu'une flammèche, et, n'aimant ni la discorde ni la guerre, du moins pas particulièrement, bien que celle-ci eu put avoir des avantages, je me donnais le bénéfice du doute, et si, quelque apprenti jouait ici, et, surpris, avait prit peur ? Non, il ne me semblait pas que ce fut un apprenti, mais, n'ayant ni vu la carrure ni le loup, je ne me prononçais pas, et faisais preuve d'une patience, presque de trop, je trouve, mais qu'importe, j'étais décidé à tirer tout cela au clair avant d'agir, ainsi, je ne jurerais, n'insulterais et n'attaquerais pas la première, mais tenterais de chercher à comprendre les drôles de manières de l'autre loup, que bientôt, j'aperçue. C'était un loup blanc, aux yeux bleus glacés. Il était bien loin d'être un apprenti, comme sa carrure et sa taille le démontrai, et, lui cherchant sans parvenir à trouver son nom, j'abandonnais vite, et, m'approchant de lui, demandais;

- Que sont ces manières ?

Je n'avais pas été hautaine, ni hargneuse, juste moi, moins neutre ou gentille que j'aurais put l'être, du moins que fut ma voix, puisque c'est d'elle dont il est question, je ne sais s'il me reconnu, mais moi, bien qu'il me semblait le connaître, je ne retrouvais plus celui qu'il était. Son nom, son rang ? Envolé, parti bien loin de ma mémoire, et, si ce n'est l'odeur caractéristique de la meute Floconneuse, je ne vu rien qui put m'indiquer son identité.

____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-laguerre-eh.forumactif.org/
Eclair des Glaces
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 07/04/2013

Vie du Loup
Vitesse:
200/200  (200/200)
Agilité:
200/200  (200/200)
Force:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air.. [PV: Eclair des Glaces]   Mar 14 Mai - 14:28




Tiens, il y a là comme de l'hostilité dans l'air...


J'entendis les fougères bruisser sur le passage du loup. Je sentais juste l'odeur de la Meute Lunaire se mêlant étroitement aux effluves forts de mandragore et à ceux, doux, d'un lapin sédentaire passant par là. Je me mis à saliver. Mais était-ce vraiment le moment ? Un loup ennemi, dont je ne connaissais nullement les intentions, allait faire son apparition d'une seconde à l'autre et tout ce que je trouvais à faire c'était de fantasmer sur un lapin ? Je secouais la tête avec impatience et mépris de moi-même.

Enfin, le loup se montra. Non, pas le loup. La louve. Et une louve connue de tous. Elle possédait un pelage noir lustré mi-long et de magnifiques yeux bleus foncé, comme une nuit d'été. C'était la meneuse de la Meute Lunaire, Etoile des Lueurs. Je me rendis alors compte que me montrer en posture agressive face à la chef couleur de jais n'avait fait que me discréditer, moi et ma Meute, à ses yeux. Mon pelage retomba bien en place et je rentrais mes crocs. La louve prit alors la parole d'un ton dédaigneux :

- Que sont ces manières ?

Visiblement, elle ne m'avait pas reconnue. En même temps, elle ne m'avait jamais vue personnellement, mais avec les chefs, c'était toujours pareil : on les connaissais, mais eux ne savaient même pas que vous existiez. Je décidais de lui répondre d'une froide, mais cependant dénuée d'hostilité :

"-Bonjour, Etoile des Lueurs. Je suis désolée de m'être comportée ainsi, je suis sur les nerfs. Mon nom est Eclair des Glaces, lieutenante de la Meute Floconneuse.


____________________________________________________






Merci Paillou ! Cette signa est divine !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Lueurs
Grapheuse Déchaînée de la Saison
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 02/02/2013
Age : 18

Vie du Loup
Vitesse:
145/200  (145/200)
Agilité:
155/200  (155/200)
Force:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air.. [PV: Eclair des Glaces]   Mar 14 Mai - 16:31

Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air..
Avec Eclair des Glaces.

Quand la louve m'aperçue, son pelage se dégonfla, et elle rentra les crocs. Il me sembla déceler une pointe d'amertume dans son regard azur. J'en fus un moment décontenancée, mais je me reprenais vite, de sorte qu'elle n'eu put, au pire, déceler qu'une étincelle dans mon regard, une surprise mal dissimulée, vraiment, un jour, il faudrait que je me mette à vraiment faire attention à mes gestes et airs, qui vraiment, ne devaient pas être bien durs a deviner.. Mais la chose pouvant attendre, n'étant pas prioritaire, je décidais de regarder plus en avant la louve blanche. Encore une fois, le sentiment de déjà vu me prit, et je cherchais, sans parvenir à trouver. Ou je la connaissais, de loin, sans doute, ou bien elle ressemblait à quelqu'un que j'avais déjà vu.. Ne sachant pour quelle option voter, je restais indécise, jusqu'à ce qu'elle se décide à briser le silence, en me répondant.

- Bonjour, Etoile des Lueurs. Je suis désolée de m'être comportée ainsi, je suis sur les nerfs. Mon nom est Eclair des Glaces, lieutenante de la Meute Floconneuse.

Sa voix était froide, et, visiblement, elle n'aimait pas que je lui parle sur ce ton, un ton qui pourtant, m'était habituel, et ne traduisait ni d'animosité ni d'inimitié ou tout autre sentiment plutôt négatif. Mais qu'importe, je n'avais pas envie de me perdre dans des détails, ou de lui faire toutes les nuances et variante de ma voix, histoire de lui montrer la différence, je lui répondais, me demandant comment j'avais put oublier son nom.

- Bonjour Eclair des Glaces.

Je la saluais d'un vif hochement de tête avant de la regarder dans les yeux, et de poursuivre, un ton déjà plus doux;

- Ce n'est rien, ça peut arriver.

Oui, quand même, Eclair des Glaces.. Sa lui allait bien pourtant ! Et moi, j'arrivais à ne pas m'en souvenir.. C'était d'ailleurs peut être pour ça qu'elle ne me semblait pas très amicale ? Oublier le nom d'un loup qu'on a forcément déjà vu -Oui, elle est lieutenante, je l'ai déjà vue au pieds des racines du grand arbre, lors des assemblés-, c'est sur que ce n'est pas très.. gentil, respectueux ? Ne sachant quels adjectifs mettre, j'abandonnais et haussais les épaules pour moi-même, avant de laisser mon regard vagabonder sur les arbres et végétaux des alentours, avant de m'asseoir.

____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-laguerre-eh.forumactif.org/
Eclair des Glaces
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 07/04/2013

Vie du Loup
Vitesse:
200/200  (200/200)
Agilité:
200/200  (200/200)
Force:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air.. [PV: Eclair des Glaces]   Jeu 16 Mai - 16:32


Tiens, il y a là comme de
l'hostilité dans l'air...


- Bonjour Eclair des Glaces.

Etoile de Lueurs avait changé un tout petit peu de ton. Il était moins moqueur, et était redevenu normal. Elle avait sans doute deviné que je n'avais pas apprécié son intonation. Je sentais encore l'odeur divine du lapin mêlée aux effluves douceureux de la mandragore. Je me dis que ce serait un bon coin pour un guérisseur, et je me promit mentalement d'en référer à celui de la Meute Floconneuse dès que je rentrerais au camp.



J'en avais presque oublié Etoile de Lueurs, qui attendais, plantée devant moi, à exactement la même place qu'il y a trente secondes. J'avais juste entraperçu la louve noire hocher la tête d'un air entendu. A quoi pensait-elle ? Elle planta ses prunelles de la même couleur que le ciel un soir d'hiver, et me dit d'un ton radouci :

- Ce n'est rien, ça peut arriver.


Puis elle s'assit et son regard bleu foncé se perdit dans les hautes herbes. Je l'imitais. Je continuais à saliver sur le lapin, et j'entrevis les fougères bruisser, puis la petite boule de poils brune s'éloigna. Pour me distraire de ma faim, je décidais de trouver un sujet de conversation. Je demandais à la meneuse noire :

-Et comment se porte la Meute Lunaire ?


____________________________________________________






Merci Paillou ! Cette signa est divine !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Lueurs
Grapheuse Déchaînée de la Saison
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 02/02/2013
Age : 18

Vie du Loup
Vitesse:
145/200  (145/200)
Agilité:
155/200  (155/200)
Force:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air.. [PV: Eclair des Glaces]   Ven 17 Mai - 19:24

Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air..
Avec Eclair des Glaces.

Mon interlocutrice sembla se perdre dans ses pensées ou rêveries, allant même jusqu'à certainement m'oublier, mais je en m'en formalisais pas, pouvant être aussi distraite et rêveuse que la louve blanche. Juste après ma réponse, elle me regarda, ses yeux d'un bleu profond me fixant un instant, puis elle s'assit, et son regard dériva sur quelque chose. Mon oreille suivit le mouvement, et je discernais sans problèmes l'odeur d'un lapin, elle devait surement avoir faim, et peut être m'en voulait-elle de la couper dans son élan ? Et bien tant pis, me dis-je à ce moment là, ce qui est fait est fait.. Oh moment où je m'y attendais le moins ou presque, ce fut à elle de me rappeler sa présence, ce qu'elle fit, en demandant;

- Et comment se porte la Meute Lunaire ?

Je ne décelais dans son ton ni moqueries ni méchancetés, c'était juste un sujet de conversation comme un autre et je choisissais de lui répondre sur le même ton, mais d'abord, je réfléchissais un peu à ma réponse. La meute, comment allait-elle ? Ma tête se pencha surement sur le côté, comme quand parfois je suis prise dans mes pensées, puis bientôt, après l'avoir secouée doucement, me chassant ainsi de mes pensées et m'arrachant à mes dérives intérieures, je lui répondais;

- Oh et bien, elle se porte plutôt.. Plutôt bien en fait, nous manquons d'apprentis, mais sinon, pour l'instant, les maladies se sont fait plus rares et le gibier revient, avec la saison des feuilles vertes, et j'espère que cette saison sera bonne.

Dans mon "j'espère", j'entendais plus un "j'ose espérer", mais n'ayant pas envie de jouer sur les subtilités ou de tergiverser avec mes propres nuances, je choisissais la simplicité et me contentais d'un simple "espérer", qui suffisait amplement pour sa tâche. Quelques instants après, pour lui laisser le temps de comprendre et de penser un peu -je trouve qu'on ne prends jamais assez le temps de penser, et quel dommage !-, j'enchainais;

- Et la meute floconneuse, comment se porte-t-elle ?

J'avais été sincère, et j'espérais qu'elle le serait aussi, et qu'elle verrait mon effort, ou du moins, la vérité dans mes paroles, qui étaient, je le précise, on ne peut plus vrai.

____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-laguerre-eh.forumactif.org/
Eclair des Glaces
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 07/04/2013

Vie du Loup
Vitesse:
200/200  (200/200)
Agilité:
200/200  (200/200)
Force:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air.. [PV: Eclair des Glaces]   Sam 18 Mai - 10:23



Tiens, il y a là comme de l'hostilité dans
l'air...

Etoile de Lueurs sembla réfléchir à ma question, ce qui était normal, après tout. Pour répondre à une interrogation simple, il fallait souvent mentir, cacher une part de vérité sous la fausseté. Quelle chef digne de ce nom allait répondre : Oh, ma meute se porte très mal, deux anciens sont morts du mal vert, nous n'avons plus de nourriture et nous allons bientôt tous mourir de la maladie ou de la famine. Ce qui équivalait presque à une invitation à les attaquer. La chef de jais me répondit d'une voix étrangement sincère :

- Oh et bien, elle se porte plutôt.. Plutôt bien en fait, nous manquons d'apprentis, mais sinon, pour l'instant, les maladies se sont fait plus rares et le gibier revient, avec la saison des feuilles vertes, et j'espère que cette saison sera bonne.

Apparemment, tout ce qu'elle avait dit était vrai, d'après le ton franc qu'elle avait employé. Mais tout bon chef se devait de mentir pour protéger sa Meute. Mais je savais déceler le mensonge en regardant les loups dans les yeux, et je peux assurer qu'Etoile de Lueurs n'a pas menti. Le son de sa voix me ramena à la réalité, mais je ne comprit pas ses paroles. A l'intonation interrogative qui y perçait, je devinais qu'elle m'avait retourné la question. Je décidais, comme elle de lui répondre franchement, les yeux dans les yeux :

"-La Meute Floconneuse aussi se porte bien, malgré le quota d'apprentis en baisse. Comme vous, le gibier est assez abondant, il suffit aux besoins de tous les loups. Je pense que cette nouvelle saison nous offrira à tous plus de gibier que nous n'en pouvons manger."

J'attendis patiemment que la meneuse de jais réagisse à mes paroles sincères. Je restais assise dans l'herbe soyeuse et verte, porteuse d'une magnifique promesse de saison des feuilles vertes giboyeuse à souhait.

____________________________________________________






Merci Paillou ! Cette signa est divine !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Lueurs
Grapheuse Déchaînée de la Saison
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 02/02/2013
Age : 18

Vie du Loup
Vitesse:
145/200  (145/200)
Agilité:
155/200  (155/200)
Force:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air.. [PV: Eclair des Glaces]   Sam 18 Mai - 18:03

Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air..
Avec Eclair des Glaces.

Eclair des Glaces me regarda.Il me semblait qu'elle doutait de ma franchise, qu'elle tentait de trouver du faux dans mes paroles, mais en même temps, qui n'en aurait pas fait autant ? Pour un chef, parler de sa meute à un loup n'en étant pas peut toujours être dangereux ou problématique. Pour ça que souvent, nous mentons, pour protéger nos meutes. Après avoir longuement scruté mes yeux bleus nuits, elle sembla me croire, ou au moins voir que je ne mentais pas, si elle persistait à douter de mes paroles, mais comment lui en vouloir ou seulement imaginer lui en tenir rigueur ? La logique aurait voulut que je mente, mais je n'avais pas put m'y résoudre. Comment aurait-elle put me croire après ? Oui, bien sur, je ne cherchais pas sa confiance, mais comment parler à quelqu'un qui vous cache les choses ? Bon, peut être que certains y arrive très bien, mais moi, j'aurais eu des scrupules, beaucoup de scrupules. Finalement, alors qu'elle semble sortir de ses pensées, elle me répond;

- La Meute Floconneuse aussi se porte bien, malgré le quota d'apprentis en baisse. Comme vous, le gibier est assez abondant, il suffit aux besoins de tous les loups. Je pense que cette nouvelle saison nous offrira à tous plus de gibier que nous n'en pouvons manger.

Là, c'est à moi d'être surprise, bien que finalement, la chose ne fasse que rejoindre mes idées et actions. Elle aussi n'a pas jugée bon de me mentir, je le sens, ne serait-ce que la lueur sincère de ses yeux qui me convaincs de sa franchise, sa voix et ses gestes ne montrent aucun signe. Eclair des Glaces, elle aussi, ne ment pas.. En ce moment, elle semble attendre que je réagisse, que je lui réponde, assise dans l'herbe, comme moi. Ma queue balaye un instant le sol, avant de s'immobiliser, puis de venir se poser au plus près de mes pattes, comme c'est ce qu'attends mon interlocutrice, je réponds;

- Merci d'être franche.

Ma phrase est simple, oui, mais elle exprime mes sentiments, je suis contente, enfin non, pas "contente", mais je suis d'égale à égale, sans mensonges ni traîtrises, et la chose me fait du bien, rester sincère, parfois, peut être dur, mais je suis franchement peinée quand les loups tournent au mensonges et tromperies, mais elle, si elle reste comme ça, elle pourra sans doute allez loin, et je la respecte pour cette franchise qu'elle a eu.
Je ne sais pas trop quoi dire d'autre, alors j'ajoute, incertaine;

- Si votre guérisseur(/euse ?) a besoin de certaines plantes, il peut venir chez nous, du moment qu'il s'annonce et ne nous vole pas de gibier, bien entendu.

Ce n'est pas une offre à al légère, je le sais, mais je préfère la faire, si les règles sont respectés, il n'y a aucune raison pour qu'il y ait des problèmes, et puis, de toute façon, soigner les siens est important, les guérisseurs devraient pouvoir passer pour prendre des herbes sans rencontrer de difficultés..

____________________________________________________


Dernière édition par Etoile de Lueurs le Lun 20 Mai - 15:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-laguerre-eh.forumactif.org/
Eclair des Glaces
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 07/04/2013

Vie du Loup
Vitesse:
200/200  (200/200)
Agilité:
200/200  (200/200)
Force:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air.. [PV: Eclair des Glaces]   Lun 20 Mai - 15:24






Tiens, il y a là comme de
l'hostilité dans l'air...

Etoile de Lueurs sembla surprise de ma déclaration franche. Visiblement, elle s'attendait à ce que je lui mente, ce qui aurait paru normal, après tout. J'aurais pu lui dire que notre nombre d'apprentis était florissant, et la décourager en lui suggérant que la nouvelle saison qui démarrait allait être froide pour eux, mais pas pour nous, car nos proies, habituées à vivre dans le froid glacial des sommets escarpés, montreraient quand même le bout de leur museau. Mais je ne fit rien de tout cela, je n'avais pas envie de jouer la fourbe, aujourd'hui. D'ailleurs, je n'en avais jamais envie. Mais il y a quelques fois où c'est nécessaire, alors là je n'ai pas le choix. Un lieutenant ne doit pas regarder ses propres intérêts, il doit penser au mieux pour sa Meute.

- Merci d'être franche.

J'étais surprise qu'Etoile de Lueurs me remercie. La meneuse au poil de jais était connue pour son franc-parler et son ton moqueur et glacial. Cette fois, elle avait parlé normalement, d'une voix dénuée de tout son sarcasme habituel. Je ne m'attendais pas à ce qu'Etoile de Lueurs reprenne la parole, je sursautais quand elle continuai :

- Si votre guérisseur(/euse ?) a besoin de certaines plantes, il peut venir chez nous, du moment qu'il s'annonce et ne nous vole pas de gibier, bien entendu.

Là, c'était carrément une preuve de confiance. Visiblement, la chef de la Meute Lunaire avait apprécié ma franchise et ma finesse d'esprit. Et là, elle me proposait de venir directement chercher des plantes sur son territoire ! C'était une grande avancée sur l'histoire de nos deux Meutes. Je me notai mentalement d'en faire mon rapport à Etoile du Désarrois dès que je rentrerais au camp. Il serait sûrement content et me féliciterais pour la rencontre inattendue que j'avais faite. Je me rendis compte que je n'avais pas remercié Etoile de Lueurs. Je lui répondit :

"-Merci, Etoile de Lueurs. Il en va de même pour la Meute Floconneuse envers vous, bien sûr."


Après une petite hésitation, je continuais :

"-N'as-tu pas faim ? Peut-être devrions-nous chasser un peu..."



____________________________________________________






Merci Paillou ! Cette signa est divine !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Lueurs
Grapheuse Déchaînée de la Saison
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 02/02/2013
Age : 18

Vie du Loup
Vitesse:
145/200  (145/200)
Agilité:
155/200  (155/200)
Force:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air.. [PV: Eclair des Glaces]   Lun 20 Mai - 16:03

Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air..
Avec Eclair des Glaces.

Après avoir été moi-même surprise de la franchise de la lieutenante, et l'avoir remerciée, puis "donnée" un droit de passage au guérisseur de sa meute à condition qu'il n'y est pas d'abus, évidemment, ce fut à elle de me surprendre.. En me rendant la politesse, après un court instant perdue dans ses pensées, vraiment, aujourd'hui, elle brisait mon masque de glace ! Il allait falloir que je bloque plus mes expressions, mais ma surprise fut telle !

- Merci, Etoile de Lueurs. Il en va de même pour la Meute Floconneuse envers vous, bien sûr.

Je la remerciais d'un signe de tête, heureuse de trouver une "alliée" -un bien grand mot pour ce geste- inattendue, mais après tout, pour moi, il était normal que les guérisseurs puissent travailler en harmonie, qu'importe leurs meutes, d'ailleurs, par le passe -et qui sait, peut être même pour le futur-, certains n'hésiteraient pas à porter assistance aux autres loups, quelles que soient leur meute. Après cet réflexion, une autre me vint, et je me demandais comment réagirait Etoile du Désarrois, devant cette décision, sans la consulter. Mais je pense qu'elle la jugerait sage, après tout, me rendre la pareille était déjà un pas vers une entente diplomatique, du moins c'est ce qu'il me sembla. Puis, après un court instant, sans qu'aucune de nous ne parle, la lieutenante déclara, légèrement hésitante -La louve blanche avait-elle peur de la louve noir aux airs glacials ?La chose m'eu surpris, mais après tout, quelle image renvoyais-je aux autres ?-, enfin, toujours est-il que, sans pouvoir statuer sur la chose qui la faisait hésiter, je l'entendis déclarer;

- N'as-tu pas faim ? Peut-être devrions-nous chasser un peu...

Ah, peut être avait-elle peur de passer pour un ventre sur patte armé de crocs et de griffes ? Enfin, moi, je trouvais sa faim normal, après tout, moi non plus, je n'avais pas mangé ce matin, et ma faim commençait à se faire sentir, je lui répondais donc, souriant presque;

- Si, maintenant que tu le dis, j'ai une faim de louve.

Je jouais sur le mot "louve", hochant la tête à sa proposition de chasse, puis, levant le museau en l'air, captais l'effluve douceâtre d'un lapin, et sans tarder, après un dernier regard à Eclair des Glaces, me mettais en chasse, une odeur bien plus alléchantes à la clef.. Une biche imprudente rodait pour se désaltérer, et, si la louve blanche se joignait à moi, elle n'avait aucune chance de s'échapper, cette belle pièce de gibier.

____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-laguerre-eh.forumactif.org/
Eclair des Glaces
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 07/04/2013

Vie du Loup
Vitesse:
200/200  (200/200)
Agilité:
200/200  (200/200)
Force:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air.. [PV: Eclair des Glaces]   Lun 27 Mai - 16:26



Tiens, il y a là comme de l'hostilité dans
l'air...


Maintenant que j'avais formulé mon idée, je me sentais stupide. Qu'est-ce qui m'avait pris de me proposer comme ça ? Maintenant, Etoile de Lueurs allait me prendre pour une cervelle de caribou ne sachant pas contrôler sa faim. Qu'allait-elle penser et raconter à sa Meute de la Meute Floconneuse ? Depuis ma naissance, j'avais très peur que les loups se moquent ou pensent quelque chose de mal sur moi, et, visiblement, cela m'avait suivi jusqu'à l'âge adulte. A mon grand soulagement, la meneuse de la Meute Lunaire me répondit :

- Si, maintenant que tu le dis, j'ai une faim de louve.

Elle hocha la tête et mit le nez au vent. Elle allait sûrement, comme tous les chefs, vouloir montrer ses talents de chasseresse et ceux de sa Meute. Mon instinct ne me trompa pas. Elle me jeta une œillade fière avant de détaler dans les fougères, certainement sur le chemin du lapin bien dodu que j'avais repéré précédemment.

Je humai l'air à la recherche d'autres prises, et remarquai qu'Etoile de Lueurs avait pris la direction opposée au lapin. Peut-être avait-elle trouvé un gibier plus intéressant à chasser. Je m'élançais sur les traces de la petite boule de poils brune, délaissée par son prédateur initial. Le lapin s'arrêta enfin dans une clairière. A bout de souffle, je me cachai derrière les fougères environnantes avant de sauter sur cette viande sur pattes. Je lui ouvris la gorge, à l'endroit où se trouvait sa terminaison nerveuse, puis je le ramenais là où Etoile de Lueurs et moi avions discuté. Je l'attendis alors, ma proie posée à dans l'herbe à mes côtés.

____________________________________________________






Merci Paillou ! Cette signa est divine !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Lueurs
Grapheuse Déchaînée de la Saison
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 02/02/2013
Age : 18

Vie du Loup
Vitesse:
145/200  (145/200)
Agilité:
155/200  (155/200)
Force:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air.. [PV: Eclair des Glaces]   Lun 27 Mai - 18:07

Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air..
Avec Eclair des Glaces.

L'instant qui suivit sa déclaration, la louve me sembla nerveuse, presque anxieuse, en attendant ma réponse. Qu'avait-elle ? L'idée qu'elle eu put craindre ma réponse m'effleura, et je la rejetais vite, pourquoi cette lieutenante m'aurait-elle crainte ? Je secouais doucement ma tête à cette pensée.
Bientôt, je cru percevoir une sorte d'amertume, de sentiment d'être sous-estimée. Bizarrement, surprendre cela dans les yeux de la lieutenante me surpris, mais je n'en laissais rien voir, et m'arrachais à la contemplation de ses humeurs et du paysage pour me remettre dans ma chasse. Eclair des Glaces, elle, parut se diriger vers le lapin, se satisfaisant de cette petite proie qui ne pourrais que la nourrir, et encore, pas si elle avait peu mangé la veille. Tout en contournant certains arbres, aussi silencieuse qu'une ombre, sans faire un bruit, respirant à peine, par le museau, de sorte de garder ma gueule bien ouverte et d'humer toute les odeurs, changement de sens du vent et les oreilles bien hautes et droites, de sorte de ne pas louper les bruits de ma proie, qui me tournait le dos. Ce point-là était positif. Le vent, toujours mon alliée pour cette chasse-ci, ne changea pas de sens et ne me fit pas découvrir, j'attendais donc patiemment que la biche se sente en sécurité, qu'elle commence à boire, et cesse ces regards sur les côtés. Une biche a beau être plutôt bête, elle n'est pas non plus stupide. S'avançant enfin pour laper l'eau, je m'approchais plus, voulant être au plus près pour ne pas gâcher cette belle occasion. Il ne le fallait pas. Déjà, car d'avoir loupé une proie facile de la sorte serait vexant pour moi même, mais aussi car je n'étais pas seule, j'étais en compagnie d'une lieutenante d'un autre clan, et, étant chef, il me fallait un minimum de réussite, au moins. Qui sait ce qu'on penserait d'une chef incapable de chasser une simple biche ? Je sortais aussi vite de mes pensées que j'y étais entrée et me remettais dans mon optique de chasse, j'avais faim, vraiment faim. D'un bond, j'atterrissais assez souplement à côté de l'animal, qui, le temps de se rendre compte de mon arrivée subite, ne put faire qu'un pas sur le côté, ces yeux affolés s'agitant en tout sens tandis qu'elle poussait un cri d'alerte, qui fut son ultime cri. Pas un seul gargouillis ne s'échappa ensuite de sa gorge tandis que je la tranchais d'un bon coup de dent. Ensuite, le reste fut simple, un apprenti eu put le faire sans encombre; traîner le corps jusqu'à notre lieu de rencontre. Rapidement, je rejoignais donc la louve blanche qui avait chassé un lapin, assez dodu, mais un lapin reste un lapin, et quand je relâchais l'animal, je me demandais si elle se souciait de l'opinion qu'elle donnait d'elle aux autres, et attendait un mot, pour commencer ou bien partager le fruit de ma chasse.

____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-laguerre-eh.forumactif.org/
Eclair des Glaces
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 07/04/2013

Vie du Loup
Vitesse:
200/200  (200/200)
Agilité:
200/200  (200/200)
Force:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air.. [PV: Eclair des Glaces]   Sam 1 Juin - 16:25



Tiens, il y a là comme de l'hostilité dans l'air...

Les fumets alléchants de la forêt et de ma proie commençaient à sérieusement me titiller les narines. Je me souvins qu'Etoile de Lueurs, que j'attendais ici depuis bien trop longtemps de mon point de vue, avait déniché une biche, une assez grosse proie. Je n'avais, quant à moi, attrapé qu'un petit lapin. Je pouvais pas m'en vouloir, il n'y avait aucun gibier plus volumineux que celui sur lequel la meneuse de la Meute Lunaire avait jeté son dévolu.

Il me semblait que j'attendais ici depuis des heures, et que les doucereuses senteurs des proies se jouaient de moi aussi facilement que si j'étais l'une d'elles. Enfin, Etoile de Lueurs arriva. Conformément à mes prévisions, elle portait dans sa gueule une magnifique biche, qu'elle traînait à moitié sur le sol poussiéreux.

Mes poils se hérissèrent imperceptiblement à la vue de ce magnifique gibier. La chef avait pris quelque chose de bien meilleur que mon pauvre petit lapin. Je n'avais pas eu le choix car il aurait été très malvenu de faire la course à Etoile de Lueurs pour attraper en premier la biche. J'avais du me rabattre sur cette minuscule proie, il n'y en avait pas de plus grosse à prendre dans les environs.

La meneuse de la Meute Lunaire semblait attendre un mot de moi. Ne sachant pas quoi dire, je proposais :


"-Peut-être devrions-nous ramener ces proies à nos Meutes respectives ?


____________________________________________________






Merci Paillou ! Cette signa est divine !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile de Lueurs
Grapheuse Déchaînée de la Saison
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 02/02/2013
Age : 18

Vie du Loup
Vitesse:
145/200  (145/200)
Agilité:
155/200  (155/200)
Force:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air.. [PV: Eclair des Glaces]   Dim 2 Juin - 14:18

Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air..
Avec Eclair des Glaces.

Eclair des Glaces sembla m'avoir attendue longtemps, et je me demandais ce qu'elle avait penser durant ces instants, tandis que je chassais, traquais, tuais et ramenais ma biche. Il me sembla bientôt lire de l'exaspération dans son regard, avait-elle, elle aussi, sentie la biche ? Avait-elle voulue la chasser, mais trop tard pour s'y résoudre ? Tant pis, après tout, elle aurait bien eu le temps de la trouver avant moi, et j'aurais été plus loin, de l'autre côté de la rive, où je crois bien avoir vue les empreintes fraîches d'un troupeau. En tout cas, je ne me tromperais pas en disant avoir perçu un léger changement dans son attitude, à la vue de ma pièce de gibier, son poil s'hérissa, de colère, d'indignation ? Je ne saurais dire, le camaïeu de proposition de sentiments luisant dans ces yeux étant comme sans fin. En tout cas, quand elle trouva le silence long, ou bien comprit que j'attendais quelque chose d'elle, un mot comme un geste, ou bien autre chose, elle proposa, toujours aussi hésitante;

- Peut-être devrions-nous ramener ces proies à nos Meutes respectives ?

Je ne comprenais pas vraiment ces hésitations, ces "peut-être". Elle était lieutenante, tout de même.. Les lunes se mélangeaient dans ma tête, peut être qu'elle ne l'était que depuis peu ? Ou bien qu'elle ne s'était toujours pas habituée aux responsabilités ? Je ne sais pas, mais en tout cas, il lui faudrait sans doute être plus décidé, s'affirmer plus à l'avenir, bien qu'elle ait surement le temps pour ça.
Était-ce une question piège ? Demander à une chef ce qu'elle préfère, manger sur-place, avec la lieutenante d'une autre meute, en terrains neutres, ou ramener une proie -pour ma part, une grosse proie- à ma meute. Le lapin ne ferait sans doute pas une grosse différence, mais ma biche était de taille et elle, en faisait, une différence. Je n'avais pas forcément envie non plus de mettre fin à cette conversation, j'avais peu appris. J'étais curieuse de plus, mais ne laissais rien paraître, gardant toujours le même air.
Je tranchais rapidement, non je ne jouerais pas le jeu, si s'en était un, mais je ne suis et n'étais pas pour autant une traître, une chef indigne ou irresponsable.

- Oui, je vais réserver ma biche pour ma meute, que j'apporterais tout à l'heure. En attendant, je n'ai qu'à chasser une nouvelle proie.

Et sans attendre, après un regard vers elle, je traînais à nouveau ma biche, mais cette fois-ci dans un buisson, et là je la recouvrais légèrement de terre, histoire de masquer légèrement son odeur, avant de lui dire, sans me retourner;

- Je reviens.

Et, après avoir humé l'air, ajoutant rapidement;

- Je n'en ai pas pour longtemps.

J'avais en effet trouvé une effluve nouvelle, celle d'un bon gibier, moins important que la biche, mais de la même famille. M'élançant rapidement, mais silencieusement, je rasais les herbes avant de m'approcher du faon qui broutait innocemment, bientôt, on put parler de lui au passé. Je le ramenais près de l'animal qui eu put être sa mère et jetais maintenant un nouveau coup d’œil vers Eclair des Glaces, attendant un avis, une réponse, une réaction.
Cette fois, je m'étais dépêchée, je ne voulais pas qu'elle eu l'impression de perdre son temps à m'attendre, pas une nouvelle fois.

____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-laguerre-eh.forumactif.org/
Etoile de Lueurs
Grapheuse Déchaînée de la Saison
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 02/02/2013
Age : 18

Vie du Loup
Vitesse:
145/200  (145/200)
Agilité:
155/200  (155/200)
Force:
100/200  (100/200)

MessageSujet: Re: Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air.. [PV: Eclair des Glaces]   Ven 7 Juin - 18:17

A toi Smile

____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-laguerre-eh.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air.. [PV: Eclair des Glaces]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tiens, il y à comme de l'hostilité dans l'air.. [PV: Eclair des Glaces]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trèfle Greengrass ~ « “Trèfle” de plaisanterie, comme dirait un lapin dans un carré de luzerne... »
» Tiens, c'est pas comme ça qu'on m'avait décrit la chose...[libre]
» Kami | « Je tiens à mon imperfection comme à ma raison d'être. »
» PREZIDAN MARTELLY VOYE PINGA POU TWOBOL MEKÈ KONT LÒD, SEKIRITE AK DISIPLINN
» J'ai comme un nénuphar dans le cœur. • Rodolphus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Meutes :: RPG :: Territoires Neutres et Frontières :: Territoires Neutres :: Le Petit Pont-
Sauter vers: